Suivi des conséquences de l’éruption du volcan Eyjafjallajokull (Islande) le vendredi 16 avril

La zone de précaution aéronautique définie par le centre londonien de veille volcanique en collaboration avec le centre de Météo-France s’étend sur le nord de l’espace aérien français. Les 25 aéroports français qui ont été fermés dans le nord du pays le resteront jusqu’à 14h au moins ce vendredi 16 avril. Il n’y aucun risque sanitaire identifié. L’activité éruptive en Islande reste toujours "relativement stable".

Situation générale

Suite à l’éruption du volcan Eyjafjallajokull en Islande le 14 avril matin, le nuage de poussière continue à s’étendre et à se diluer. Sa limite sud a atteint les côtes de la mer du Nord le 15 avril vers 20h00, une ligne allant du Cotentin aux Ardennes le 16 avril vers 02h00, il devrait atteindre une ligne allant de Nantes à Strasbourg vers 14h00.

Météo-France considère qu’il est très peu probable que les particules touchent le sol en France en raison de son altitude. Le ministère de la santé considère qu’il n’y a actuellement aucun risque sanitaire pour la population en raison de la hauteur du nuage (9000-11000 m), de sa dispersion et de sa dilution.

L’activité éruptive en Islande reste toujours "relativement stable". Par ailleurs la composition chimique du magma est toujours en cours d’analyse.

En Islande le trémor éruptif qui caractérise en quelque sorte l’intensité de l’éruption est stable et suggère donc que le flux de magma vers la surface reste de même importance que ces dernières heures.


Mesures prises

La cellule de crise est réouverte à la DGAC depuis 6h30 le 16 avril. Toutes les liaisons aériennes entre Roissy avec la Grande-Bretagne, la Norvège et le Danemark sont suspendues.

L’ensemble de l’espace aérien britannique est fermé depuis le 15 avril à 11h, celui de la Finlande et de la Belgique depuis 14h, celui des Pays-Bas depuis 17h, celui de la Suède depuis 20h.

La zone de précaution aéronautique définie par le centre londonien de veille volcanique en collaboration avec le centre de Météo-France s’étend sur le nord de l’espace aérien français depuis 20h00 le 15 avril. Par mesures de sécurité, les aéroports de Calais, Merville, le Touquet, Dieppe,Cherbourg, Amiens, Lille, Valenciennes, Brest, Lannion, Deauville, Morlaix, Quimper, Rennes, Caen, Strasbourg, Vatry, Reims, Metz, Beauvais, Pontoise, Toussus-le-Noble, Orly, Roissy Charles de Gaulle et le Bourget resteront fermés jusqu’à 14H00 au moins ce vendredi 16 avril.

Le trafic aérien sera perturbé sur les autres aéroports du territoire.

La SNCF anticipe un transfert des voyageurs du transport aérien vers le ferroviaire dans le contexte du mouvement social en cours et des départs en vacances. Un Eurostar supplémentaire a été mis en place le 15 avril au soir entre Londres et Paris (trajet aller-retour).

Dernière modification : 19/04/2010

Haut de page