Prélèvement d’organes ou parties d’organes sur personne décédée en Autriche.

- En matière de prélèvement d’organes, l’Autriche applique le principe de l’opposition : La garantie pour une personne qui ne souhaite pas que l’on prélève sur elle des organes ou partie d’organes après sa mort, consiste à y faire opposition de son vivant.

- Cette opposition doit être enregistrée dans un registre tenu par l’Öbig (Österreichisches Bundesinstitut für Gesundheitswesen, Z. Hd. Maria Lehner, Stubenring 6, 1010 Wien, fax : 00 43 1 513 84 72, courriel : lehner@aobig.at (signature lisible)

- Le formulaire d’opposition se trouve sur le site de l’institut fédéral aurichien pour la santé.

- Les personnes résidant à l’étranger peuvent demander à tout moment ; et dans les mêmes conditions, l’enregistrement ou la radiation de leur opposition. Il en sera accusé réception à condition d’avoir joint une enveloppe affranchie et libellée à leur nom et adresse.

Dernière modification : 29/08/2006

Haut de page