L’hôtellerie francaise dispose désormais d’une cinquième étoile

JPEG - 9.7 ko

Votée dans le cadre de la loi du 22 juillet 2009, la réforme du classement hôtelier vise le développement et la modernisation des services touristiques. Elle concerne 18 000 hôtels et porte sur deux grands axes : les normes de classement touristique, et la procédure d’obtention des nouvelles étoiles. C’est Hervé Novelli, secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et moyennes entreprises, du Tourisme, des Services et de la Consommation, qui en a donné le coup d’envoi.

Désormais valable cinq ans, le nouveau classement instaure une cinquième étoile, et abolit les catégories « Luxe ». Plus de 240 critères sont retenus, qui sont répartis en trois grands chapitres : les équipements (surface, existence de chauffage, présence d’une cabine téléphonique), les services au client (pratique des langues étrangères, qualité de service lors de la réservation, accueil, services annexes), l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite et le développement durable.

Pour obtenir de nouvelles étoiles, la procédure est également simplifiée : elle ne dure que 2 mois au lieu de 6 à 12 mois auparavant, et consiste en trois étapes : la visite de contrôle, la validation du rapport remis par le cabinet de contrôle, et enfin le classement par la Préfecture. Le contrôle de l’établissement est complété d’une visite « mystère » pour les 4 et 5*. A la suite de la décision, la préfecture transmet à Atout France (agence de développement touristique de la France) l’arrêté du classement et l’ensemble du dossier remis par l’hôtelier. Atout France remplit donc une mission d’animation générale du dispositif.

La réforme vise à améliorer la visibilité et la qualité de l’offre hôtelière française. Elle harmonise le positionnement des établissements haut de gamme avec les pratiques internationales, et contribue à moderniser les infrastructures du secteur hôtelier, et ainsi à renforcer plus globalement l’attractivité de la destination France. L’ancienne classification des hôtels cessera définitivement en juillet 2012.

Dernière modification : 15/11/2010

Haut de page