Jour 12 - Les santons – une tradition provençale [de]

Les santons de Provence sont des figurines en terre cuite, de taille variable, utilisées pour orner les crèches et reconstituer la scène de la Nativité chrétienne.

JPEG
Qui sont les santons ?
Les santons incarnent les habitants d’un village provençal se rendant à l’étable où nait le Petit Jésus. La particularité de la crèche en Provence est la multiplicité de ses personnages, puisque tous les habitants du village s’y retrouvent. Les personnages les plus classiques sont le Petit Jésus, Marie, Joseph, l’âne et le bœuf, les bergers et leurs moutons, ainsi que les Rois Mages, les habitants du village (meunier, paysans) et même des figurines à l’effigie de célébrités !
Il existe des tailles standards pour les santons : Santon Puce (de 1 à 3 cm), Santon Traditionnel (de 3 à 10 cm) et Grand Santon (de 15 à 18 cm). Les grands santons sont souvent habillés avec du tissu provençal.

Historique du santon en Provence
Cette tradition remonte à l’Italie du XIIe siècle, mais c’est à Marseille que les premières crèches se sont développées avant de se répandre dans toute la Provence.
Le premier santonnier connu est un Marseillais nommé Jean-Louis Lagnel, dont on a retrouvé les moules, qui datent de la fin du XVIIIe siècle. En effet, quand les églises furent fermées à la Révolution, les Provençaux ne pouvaient plus aller y admirer la crèche, ce qui a contribué au développement des crèches individuelles. Plus tard, les artisans eurent l’idée de commercialiser ces petits personnages en terre cuite devenu si populaires.
Entre novembre et janvier, de nombreuses foires sont dédiées aux santons dans toute la région, et le Vieux-Port de Marseille accueille ainsi chaque année une Foire aux santons de Noël.
JPEG
Santonnier : un métier d’artisanat
Plus qu’une décoration, les santons sont le reflet d’un véritable artisanat régional qui nécessite une formation spécialisée. D’après la tradition, le santonnier « rêve » de son santon avant de le façonner dans de l’argile. Les moules façonnés par le santonnier permettent la fabrication en petites séries – cela maintient la qualité et l’authenticité de la pièce.
C’est à l’école de céramique de Provence (à Aubagne) que s’apprend le métier traditionnel de santonnier. Il existe également une Association des céramistes et des santonniers. D’ailleurs, plusieurs musées provençaux gardent la mémoire de ce métier ancien, notamment l’écomusée du santon, à Fontaine-de-Vaucluse. Ce musée contient une crèche si petite qu’elle tient dans une demi-coque de noix !

GAGNER AUJOURD’HUI :
Offert par CCFA

Comment participer ?
En répondant à la question suivante sur Facebook (Hier) :
👉 En quelle matière les santons sont-ils fabriqués ? 👈
(Teilnahmebedingungen)

Dernière modification : 07/12/2018

Haut de page