Inauguration du festival de photographie La Gacilly-Baden (18.06.21) [de]

L’Ambassadeur de France en Autriche, Gilles Pécout, a inauguré vendredi 18 juin 2021 à Baden (Basse-Autriche) le festival de photographie La Gacilly-Baden. Placé sous le signe de l’Amérique latine et de la biodiversité, les quelques 1500 photos du festival présentées en 2020 lors de l’édition française à La Gacilly sont visibles jusqu’au 17 octobre au gré d’un parcours déambulatoire à travers la ville de Baden.

JPEG
En présence de la gouverneure de Basse-Autriche, Johanna Mikl-Leitner, du maire de Baden, Stefan Szirucsek, des Ambassadeurs du Pérou, de l’Argentine et du Panama, ainsi que de l’organisateur du festival, Lois Lammerhuber, l’Ambassadeur a souligné lors de son discours l’importance de la ville de Baden dans les relations culturelles franco-autrichiennes : « Baden est le cœur touristique et culturel de la Basse-Autriche, mais c’est aussi aujourd’hui le centre des relations culturelles entre la France et l’Autriche. ».
L’Ambassadeur Pécout et Mme Mikl-Leitner ont coupé ensemble les rubans d’inauguration de l’édition 2021 aux couleurs de la France et de la Basse-Autriche pour marquer le lancement de l’exposition.
JPEG
Depuis 2004, La Gacilly se démarque comme le plus grand festival de photographie en plein-air d’Europe. Lancé à l’initiative de Jacques Rocher, fils d’Yves Rocher, le festival porte le nom de son village d’origine en Bretagne où il se déroule chaque année depuis 17 ans. La collaboration avec la ville de Baden est née de l’amitié qui unit Jacques Rocher et Lois Lammerhuber, photographe autrichien. Chaque année depuis 2018, avec un an de décalage entre l’édition française et autrichienne, le festival présente des œuvres humanistes et interroge le monde contemporain. Avec plus de 1 500 images présentées, ce sont près de 300 000 visiteurs qui s’étaient rendus à Baden lors de la précédente édition en 2020. Après La Gacilly l’année dernière, c’est à présent au tour de Baden de se parer des couleurs vives de l’Amérique latine, sous le thème Viva Latina. Entre traditions, enjeux contemporains et individualités, le festival explore les mille-et-une facettes de l’Amérique du Sud. En amont du congrès de l’Union internationale pour la conservation de la nature qui aura lieu à Marseille en septembre, le festival consacre également une section entière à la biodiversité et au rapport de l’humain avec son environnement.

Pratique :
Du 18 juin au 17 octobre
Entrée gratuite
Pour plus d’informations : https://festival-lagacilly-baden.photo/

Pour plus d’informations : https://festival-lagacilly-baden.photo/

Dernière modification : 22/06/2021

Haut de page