Jean-Yves Le Drian à l’Ambassade d’Autriche en France (20.07.18)

A l’occasion du traditionnel petit-déjeuner de la Présidence autrichienne du Conseil de l’UE rassemblant les ambassadeurs européens à l’invitation de l’Ambassadeur d’Autriche en France, Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères a prononcé le discours suivant.

Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,

Je suis ravi d’être à nouveau auprès de vous. Je voudrais d’abord relever que la présidence autrichienne a choisi pour devise l’un des piliers du projet de refondation européenne porté par Emmanuel Macron : « l’Europe qui protège ». Et nous le savons, l’Europe se trouve à une période charnière de son histoire. Nous avons le devoir d’inventer collectivement des solutions aux grands défis de notre temps que ce soit le climat, les migrations, le numérique, la mondialisation économique .... Et nous devons aussi affirmer nos intérêts et nos valeurs face aux évolutions, parfois déconcertantes, parfois préoccupantes, du système international, qu’il s’agisse de la multiplication des crises de sécurité, du retour des logiques de puissances ou de la contestation des principes mêmes du multilatéralisme. Tout cela, nous devons le faire alors qu’au sein de nos frontières nos concitoyens en viennent parfois à douter du projet européen. Et dans ce contexte, œuvrer à renforcer l’Europe qui protège, c’est une nécessité. Nous devons nous y employer, si nous voulons être à la hauteur des enjeux du moment et conforter, voire rebâtir, le lien de confiance qui unit nos peuples, alors que se profile, comme vous le savez, le grand rendez-vous démocratique de 2019.

Lire la suite :

PDF - 213.4 ko
(PDF - 213.4 ko)

Dernière modification : 30/07/2018

Haut de page