Embargo de l’Union européenne sur les importations de pétrole brut syrien : déclaration du ministre des Affaires étrangères et Européennes, Alain Juppé (5.9.11) [de]

La France salue la décision de l’Union européenne de décréter un embargo sur les importations de pétrole brut syrien.

La France tient à réaffirmer qu’elle ne cessera d’intensifier sa pression sur le régime syrien tant que celui-ci continuera à réprimer dans le sang son propre peuple. L’Union européenne montre par ce sixième train de sanction sa détermination face au comportement inacceptable des dirigeants syriens.

L’Europe et la France continueront à œuvrer, particulièrement dans le cadre des Nations Unies, pour convaincre leurs partenaires de faire tout ce qui est légalement possible afin que le peuple syrien accède à la liberté et à la démocratie.

Dernière modification : 26/01/2012

Haut de page