Syrie-Déclaration d’Alain Juppé, ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et européennes (18.8.2011) [de]

Les autorités de Damas ont choisi d’ignorer les appels répétés de la communauté internationale y compris ceux venant de plusieurs pays de la région et du secrétaire général de Ligue arabe. Elles ont au contraire choisi de réprimer les aspirations pacifiques et légitimes du peuple syrien. Leur attitude met en péril la stabilité de toute la région.

Comme j’ai eu l’occasion de le dire au mois de juin, le régime syrien a perdu toute légitimité pour gouverner le pays. La répression sauvage et les violations des droits de l’Homme doivent immédiatement cesser, les opposants emprisonnés doivent être libérés et une transition démocratique doit être mise en œuvre.

Aujourd’hui, le président Bachar Al-Assad doit se rendre à la raison et se retirer pour laisser la place à un gouvernement réformateur qui répondra aux aspirations du peuple syrien./.

Dernière modification : 26/01/2012

Haut de page